De mon parcours à “pourquoi ce blog ?”

Une femme tenant une étincelle. Crédit photo : Free-Photos de Pixabay

2013, l’année du changement

Avez-vous déjà vécu ce moment dans la vie où on sait que nous sommes arrivés à un point de non retour ? Moi oui.
Tout a commencé en 2013. À cette époque je me sentais un peu paumée après avoir vécu autant d’événements difficiles que de déceptions.
Rupture, sentiment de ne pas avancer et un boulot qui ne me correspondait plus vraiment.
J’étais graphiste, j’avais consacré ma vie à apprendre à faire ce métier et envisager autre chose serait comme “foutre en l’air 15 ans de travail et apprentissage”.
Une petite voix me disait : “Bon sang… tu vas arriver à 30 ans aigrie et bouffée par ton chat.

Gagnée par la déprime et réduisant mes temps de sommeil, je m’ investissais encore plus dans mon travail comme si je me rattachais “au seul truc que j’avais et qui faisait qui je suis”.
Je mangeais SUPER mal, et quand je dis mal là pour le coup j’étais imbattable : pizza froide, boite de raviolis et cordon bleu même pas cuit parce que “la flemme“.

Le déclic

Je l’ai eu en février 2013, pendant mon réveil dans ma chambre d’hôpital, après une opération d’urgence pour appendicite.
j’avais fait un gros dodo forcé par l’anesthésie, ça m’a fait du bien, mais bon sang que j’avais mal !

Là je me suis dis : “Écoute ma fille maintenant t’as 2 solutions. Ou tu continues à te détruire à petit feu, ou tu te bouges le c** et tu te créer un avenir meilleur”.
Il était temps que je revois 2/3 choses dans ma vie.

Vous savez ce que disait Einstein ? “La folie, c’est de faire toujours la même chose et de s’attendre à un résultat différent“.
J’ai fait un bilan sur la situation. Alimentation : nulle, sport : zéro, moral : dans les chaussettes.

Une transformation en 3 temps

– Première étape : l’alimentation. J’ai vidé mes placards et je me suis achetée des légumes !
SUPER ! Et maintenant je vais faire quoi de ces machins ?
J’aimais pas cuisiner alors j’ai trouvé des parades en préparant mes plats devant mes séries préférées (merci Netflix).
Ça faisait longtemps que j’avais pas mangé un truc sain et fait par mes soins ! Voilà qui m’a boosté pour la suite.

– Deuxième étape : le sport. Un jour on m’a dit “dans la vie il y a les intellectuels d’un côté et les sportifs de l’autre”, ça a fait chez moi ce qu’on appelle aujourd’hui une de mes “croyances limitantes“.
Je me suis obligée à faire au moins 1 séance par jour, chez moi, puis petit à petit 2, 3 et 4. Je me suis créée une nouvelle habitude !

– Troisième étape : ma psychologie. Toutes ces petites choses que j’avais entendues et déformées dans ma tête depuis l’enfance pour en faire ma vérité.
Et si je pouvais aussi travailler dessus ?
Alors en parallèle, j’ai bossé dur sur mon mental, le point central de toute décision.
Je me suis mise à l’hypnose, l’EFT, la méditation, la PNL et tout ça mélangé j’ai pu “rebooté” la machine pour aller dans le sens que je voulais.

2016, l’année de la reconversion

C’est là que l’évidence m’est apparue. J’avais vraiment besoin de faire autre chose, de contribuer autrement, de rapports plus humains.
Alors j’ai pris une décision. Je me laissais 2 ans pour faire une reconversion professionnelle comme naturopathe et quitter mon emploi.
En 2015 j’avais en tête cette idée un peu folle de blog qui me permettrait de partager ce que je savais grâce à mon parcours.
Un blog où je pourrais discuter et aider des gens, leur montrer que tout est possible quand on le veut vraiment.
Dire que si moi j’avais réussi malgré mes “casseroles” tout le monde pouvait le faire.

2018, l’année du premier défis

Mon certificat en poche, je relève mon plus gros défis. Je décide de tout quitter et sortir de ma zone de confort pas si confortable (si vous aussi vous connaissez le métro, boulot, dodo tapez dans vos mains !) et m’installer au pays basque avec mon chéri qui m’y attendait pour construire une nouvelle vie.

Parfois, on a beau avoir toutes les billes en main, c’est la peur qui nous retient.
Moi, je n’avais plus envie d’être tributaire de la peur et surtout, des regrets que j’aurai plus tard.
J’avais cette petite phrase en tête “de quoi seras-tu fière quand tu auras 80 ans ?

Pour autant, mon blog n’était toujours pas né. Encore et toujours la peur, de se montrer, de l’échec, et tant d’autres…
D’autant qu’en 4 ans, le domaine de la naturopathie a pris du galon.
Le bien-être, la santé au naturel, la cuisine “healthy”… les blogs et magazines fleurissent sur ces thèmes.
Ils sont attrayants, éveillent la curiosité, et de plus en plus de gens comprennent maintenant qu’ils ne sont pas juste spectateurs de leur santé, mais bien acteurs.

2019, le deuxième défis

Je me suis démoralisée, je me suis dit : “À quoi bon, tout a déjà été fait…”, je vais me perdre dans les méandres d’Internet, je serai invisible (une autre de mes croyances limitantes tiens).
Si seulement je m’étais lancée il y a 4 ans…
Mais à la réflexion, tout n’a pas été fait puisque ma version n’y est pas !
J’ai décidé de remplacer “pourquoi je le ferais” par “pourquoi je ne le ferais pas ?” 🙂

Pourquoi ce blog ?

Je ne suis pas du tout experte de la naturopathie, et je ne sais même pas si un jour on peut y arriver tant on en apprend tous les jours.
Par contre, j’ai fait mes expériences, je me forme continuellement dans ce domaine et plus généralement sur l’Humain, corps et esprit, et des conseils il paraît que j’en ai de bons. 🙂

Ici je vous propose donc qu’on se retrouve dans mon “journal de bord”. Là où je consigne toutes mes découvertes, astuces, bons plans, pour faciliter et enrichir votre quotidien.
Mon souhait est de vous apporter des explications simples et claires autour de la naturopathie, la diététique, la slow cosmétique, le développement personnel et tant d’autres.
Un peu de douceur aussi, de bienveillance et une touche d’humour dans une vie -je le sais- qui va parfois à 1000 à l’heure. 🙂

Ce blog, je le crée pour toutes celles et ceux qui se sentent dans l’ombre mais qui ont envie de briller.
Qui se sentent parfois dépassés, qui ont envie de bien faire sans savoir comment, qui ne trouvent pas le temps mais qui voudraient bien être actrices/acteurs de leurs vies.
Je vous le dis, oui, vous aussi vous avez le DROIT de briller. 😉

Prenez un bon thé, faites 3 grandes respirations, détendez vos épaules, souriez (oui oui faites-le allez-y !) et bienvenue sur Chlorophine.com ! <3

Partager l'article

RELATED POSTS

2 Comments

  1. Répondre

    Laëtitia Thouret

    03/02/2020

    Bonsoir,
    Je viens de découvrir votre blog et j’ai lu le « pourquoi ». Je me reconnais dans une partie de ce que vous décrivez. Une partie seulement, parce que même si j’ai une idée de ce que j’aimerais faire, il me manque des formations pour valider ce que j’ai déjà appris ! Mais petit à petit 😉 Visuellement, votre blog est juste trop beau et pourtant je suis difficile. Le contenu : tout ce qui m’intéresse ou presque . Votre écriture sent l’optimisme, l’humour et la bienveillance. Je vais devoir lire tous vos articles je crois ! Une idée de rubrique : les livres qui vous ont marqués, permis de vous questionner, d’apprendre. J’adore lire et apprendre 😉 je vous souhaite une belle route sur internet ! Et je ne doute pas que vous parviendrez à vous créer votre « réseau » 🙂

    • Répondre

      Delphine

      06/02/2020

      Bonjour Laëtitia et merci pour ce commentaire qui fait chaud au cœur !
      Exactement, ce qui doit se faire se fait toujours en temps voulu. 🙂
      Pour la rubrique lecture, vous lisez dans mes pensées hahaha.
      Elle est effectivement prévu avec une petite revue de mes lectures en matière de nutrition, de naturopathie et de développement personnel. 🙂

      Encore mille mercis pour vos jolis mots et vos encouragements !
      A bientôt,
      Delphine

LEAVE A COMMENT